Credits : Réseau des ESPE

Bilan général par le président

Le bilan général, présenté par Jacques Ginestié, président, a mis en lumière le rôle essentiel du R-ÉSPÉ dans l’accompagnement et le développement des ESPE tant au niveau local qu’au niveau national. La mutualisation a facilité l’émergence de bonnes pratiques entre les ESPE tandis que le travail avec les institutions — ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, conférence des présidents d’université et partenaires — a été mené dans une logique de construction partagée.

Bilan par les vice-présidents sur l’activité des trois commissions et par les chargés de mission en responsabilité de dossiers

Chaque vice-président et chargé de mission a fait état du travail mené :

  • Mario Cottron et Alain Frugière, vice-présidents sur la Commission Coopérations, Partenariats, Valorisation et Ressources et Moyens
  • Brigitte Marin, vice-présidente sur la Commission Recherche et Innovation
  • Patrick Pelayo, vice-président sur la Commission Formation
  • Mario Cottron sur les relations internationales
  • Fabien Schneider sur les voies professionnelles et technologiques, l’éducation à la défense
  • Pascal Brasselet sur la formation continue
  • Stanislas Hommet sur la communication, la culture
  • Christine Jourdain sur la pédagogie universitaire
  • Alain Mougniotte sur la laïcité

En synthèse, les travaux se sont développés autour de deux grands axes :

  • la construction de la mise en œuvre des ESPE : états des lieux, documents de synthèse à visée de cadrage, productions sur un grand nombre de thématiques (opérationnalisation de la formation et en particulier du master MEEF, budget de projet, etc.) ;
  • la mise en œuvre de projets nationaux tels que le colloque du Réseau : « Le Printemps de la recherche en ESPE », l’annuaire des acteurs de la recherche en éducation ou encore les Universités d’été sur la laïcité.

Élection du bureau

Le bureau en exercice, au terme de ses deux ans de mandat, était candidat à sa succession. L’Assemblée générale a élu à l’unanimité la reconduction de l’actuel bureau, dont le mandat est donc prolongé jusqu’à juin 2018. Sa composition :

  • Jacques GINESTIÉ (ÉSPÉ d’Aix-Marseille), Président ;
  • Mario COTTRON (ÉSPÉ de l’académie de Poitiers), Vice-président, Secrétaire ;
  • Alain FRUGIÈRE (ÉSPÉ de l’académie de Paris), Vice-président, Trésorier ;
  • Brigitte MARIN (ÉSPÉ de l’académie de Créteil), Vice-présidente ;
  • Patrick PELAYO (ÉSPÉ Lille Nord de France), Vice-président.

Activités 2016/2017

L’organisation des commissions puis des groupes de travail a fait l’objet de discussions dans la perspective d’une représentativité accrue dans les travaux à mener.

Pour chaque thématique, un petit groupe de travail sous la responsabilité d’un directeur associant 2 à 3 directeurs en pilotage sera mis en place, avec appui sur des référents dans chaque ESPE permettant de s’adjoindre les expertises disponibles.

Un bureau élargi est constitué, associant le bureau et les responsables de thématiques, bureau qui se réunira chaque veille de réunion plénière pour faire le point de manière concertée sur les dossiers et préparer la plénière.

Concernant les thématiques à investir, ont été évoquées :

ASH et psychologues de l’EN, pédagogie universitaire, relations internationales, voies professionnelles et technologiques, numérique éducatif, préprofessionnalisation et continuum, les « éducation à », valeurs citoyennes (citoyenneté, laïcité, défense), formation continue et formation de formateurs, communication et culture, évaluation.

Certains groupes ont vocation à être pérennes, d’autres a contrario correspondent à des thèmes à investir à un instant donné, en fonction des besoins.

La réunion de rentrée, qui aura lieu le 21/09, permettra de finaliser cette nouvelle organisation.

Enfin, la journée s’est achevée sur les sujets d’actualité, en particulier sur les suites données aux annonces de la ministre du 24/05 dernier : la gouvernance et le pilotage du projet ESPE font partis des grands attendus.