Vnu{ êtes ici

Journées des bibliothèques d'ESPE

0
Photo réunion deocumentalistes ESPE

Les Journées des bibliothèques destinées aux responsables des bibliothèques se sont déroulées sur deux jours : la première demi-journée a été l'occasion d'échanger autour de trois sujets d'actualité, tandis que la seconde journée a été entièrement consacrée à la thématique "La place de la littérature jeunesse dans les bibliothèques d'ESPE". Nous avons demandé à Martine Bigot (ESPE de l'académie de Paris), référente du groupe, d’évoquer les retours d'expériences présentés lors de cette réunion.

Relations avec CANOPÉ

Suite à la création des Ateliers Canopé liée à la refondation du réseau national et à la signature de la convention cadre entre Canopé et R-ÉSPÉ, les projets de rapprochement se multiplient entre les deux institutions. Plusieurs ESPE accueillent dans leurs locaux les ateliers CANOPÉ. Les contextes sont très variables en fonction des sites. Les bibliothèques d’ESPE sont intégrées dans le milieu universitaire et s’adressent principalement au public de la formation initiale, tandis que les ateliers CANOPÉ sont diffuseurs de ressources, de services et de formation pour le public de la formation continue.

Les représentants de huit ESPE sont venus décrire leur expérience de coopération voire de mutualisation des services documentaires. Selon les lieux, la cession des fonds documentaires CANOPÉ vers l'ESPE est une question centrale et les solutions mises en place sont variables. Au-delà de cette problématique, les solutions techniques mises en œuvre pour le prêt aux usagers sont aussi à considérer, les logiciels n'étant pas compatibles. Les perspectives sont à la fois diverses et encourageantes, surtout quand les projets sont portés et encouragés par les tutelles.

Ressources électroniques

En ce qui concerne l'accès aux manuels scolaires en ligne, un groupe de travail s'était constitué en 2014 pour définir un modèle économique pour les ESPE, avec les représentants des plateformes KNE et CNS. Deux bouquets offrant 450 manuels au total, de différents éditeurs, ont été proposés à des tarifs préférentiels. Le retour d'expérience dans trois ESPE a mis en évidence le manque d'ergonomie des interfaces de ces plateformes mais surtout l'impossibilité de l'accès à distance pour l’une des plateformes.

Les échanges ont donné lieu à la présentation des autres ressources (revues et livres numériques) intéressant le domaine éducatif, via différents fournisseurs. Dans chacun des cas ont été évoquées la valorisation de ces ressources et la formation nécessaire pour la prise en main des plateformes

Gestion des collections patrimoniales

En 2013, des projets de valorisation du patrimoine avaient été présentés par les ESPE des académies de Bordeaux, Lille, Créteil et Angers. Les projets portaient sur la gestion des fonds et leur valorisation,  au moyen d’expositions ou de numérisation. Ces projets sont difficiles à maintenir, lorsque les financements locaux s’arrêtent. La politique est de se recentrer sur des thématiques porteuses au niveau local, ou liées à des travaux de recherche. Un axe privilégié dans de nombreuses bibliothèques est celui de la conservation, du signalement et de la valorisation des manuels scolaires.

Face aux difficultés quant à la pérennité de ces projets autour du patrimoine, plusieurs pistes sont évoquées : en particulier un rapprochement avec la bibliothèque Diderot de Lyon et l’Ifé, afin de définir des priorités, ainsi que la piste du mécénat.

La place de la littérature jeunesse dans les bibliothèques d'ESPE

La journée a donné lieu à plusieurs interventions et la présence d'un invité, Anthony Soron, formateur en Lettres, venu s'exprimer sur "les programmes scolaires et la littérature de jeunesse". Le déroulement de la journée et les ressources associées aux conférences et retour d'expériences feront l'objet d'un article prochain sur le site du R-ÉSPÉ.

Propos recueillis le 22 juin 2016, puis transmis par Martine Bigot (ESPE de l'académie de Paris) et Yvan Hochet (ESPE de l'académie de Poitiers) à l'équipe éditoriale.